ADÈLE CHIGNON

Créé en juin 2014 par Frédérique Caillon-Cristofani, le projet ADÈLE CHIGNON explore, en texte et en musique, la période charnière entre XIXe et XXe siècle en inscrivant son répertoire musical dans son contexte historique et social.

Interprété par une chanteuse-danseuse-comédienne et par des musiciens/arrangeurs issus du blues, du jazz ou des musiques du monde, le répertoire d’ADÈLE CHIGNON mêle chansons appartenant à la mémoire collective et pépites inconnues.

À la lisière du concert et du théâtre, résolument féminin, léger et impertinent dans sa forme, le projet ADÈLE CHIGNON convoque notre mémoire musicale, celle intimement liée à notre histoire, collective et individuelle. Intime et sociale. Pour en dénicher les résonances avec notre monde contemporain. Et créer l’émotion.



Chansons d'hier et d'avant-hier - (2014)

À la lisière du concert et du voyage à remonter le temps, Chansons d'hier et d'avant-hier inscrit son répertoire musical entre la fin du XIXe siècle et les années 50, entre chansons appartenant à la mémoire collective et pépites inconnues à la liberté de ton jubilatoire.

Depuis sa création en 2014, Chansons d'hier et d'avant-hier a été présenté plus de 150 fois, dans des lieux d’accueil variés (Festivals, SMAC, théâtres, salles des fêtes, salles culturelles et bars ruraux, médiathèques, péniche touristique, cinéma, églises, prison…), ou des lieux insolites (usine désaffectée, commanderie templière, fermes, musées...).

Conception, écriture : Frédérique Caillon-Cristofani

Arrangements : Jérôme Jasmin, Fabrice Leroy, Frédérique Caillon-Cristofani

Interprètes : Frédérique Caillon-Cristofani (voix), Jérôme Jasmin (guitare, ukulélé), Fabrice Leroy (contrebasse)

Production : la Balayette à Ciel/Adèle Chignon

Avec le soutien de : Conseil Départemental de l'Oise, la Ville de Beauvais, la Communauté de Communes de Picardie Verte, la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis.


Comme en 14 ! - (2016)

Une plongée au cœur de l’été 1914

Dans l’insouciance et la douceur de vivre de la Belle Époque, musique et chansons côtoient une actualité bouillonnante et évoquent la façon dont ce monde en pleine expansion, grisé de progrès, de modernité, de culture et de plaisir a basculé dans la guerre. À travers un mélange de musique, de chansons revisitées, de témoignages et d’anecdotes ADÈLE CHIGNON réaffirme ce choix de lisière entre théâtre et concert et pose ici un regard inattendu sur 14/18.

Comme en 14 ! a obtenu le label Mission Centenaire 14-18

Conception, écriture : Frédérique Caillon-Cristofani

Mise en scène : Patrick Verschueren, Marianne Wolfsohn

Interprètes : Frédérique Caillon-Cristofani (voix), Jérôme Jasmin (guitare, ukulélé), Fabrice Leroy (contrebasse)

Costumes : Donate Marchand avec la collaboration d'Emmanuelle Huet

Production : La Balayette à Ciel / Adèle Chignon


Avec le soutien de : la Région Hauts-de-France, le Conseil Départemental de l'Oise, la Ville de Beauvais, la Communauté de Communes de Picardie Verte, la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis.




Chansons de belle lurette - (2019)

Du cabaret du Chat Noir à ceux de Saint-Germain-des-Prés, de Bruant à Barbara, en passant par Mistinguett, Rudolf Valentino, Edith Piaf, Charles Trenet, Georges Brassens, Serge Gainsbourg… cent ans de chansons française sur les traces de l’histoire du cabaret.
Dans un jeu de résonances entre textes et chansons, le duo (voix/accordéon) fait rimer musique avec anecdotes historiques et nous entraîne, de la Belle-Époque à l’Après-Guerre, dans un voyage musical inédit.

Conception, écriture : Frédérique Caillon-Cristofani

Adaptation & arrangements : Christophe Camier, Frédérique Caillon-Cristofani

Regard Mise en scène : Marianne Wolfsohn

Interprètes : Frédérique Caillon-Cristofani (voix), Christophe Camier (accordéon)

Régisseur : Francis Rebschlager

Costumes : Donate Marchand avec la collaboration d'Emmanuelle Huët

Production : Bleu Fabrique/Adèle Chignon


Avec le soutien de la Communauté de Communes de Picardie Verte, le Conseil Départemental de l'Oise




Café 1900 - (2019)

Du Temps des cerises à La Madelon, de La Belle Hélène à La Tonkinoise, Café 1900 est un voyage à rebrousser le temps où musique et chansons revisitées côtoient témoignages et anecdotes insolites de la Belle Epoque.
Replacées dans leur contexte historique et social, musique et chansons entrent en résonance avec une actualité bouillonnante et racontent comment ces années 1900, à la veille de 14-18, demeurent rétrospectivement des années de plaisir et d’insouciance.

Création en trio le 22 mars 2019 au Studio Théâtre de l’abbaye de St Riquier (80)
avec l’aide du Conseil Départemental de la Somme

Conception & écriture : Frédérique Caillon-Cristofani

Arrangements : Christophe Camier, Frédérique Caillon-Cristofani

Interprètes : Frédérique Caillon-Cristofani (voix), Christophe Camier (accordéon)

Costumes : Donate Marchand avec la collaboration d’Emmanuelle Huet

Coproduction : Conseil Départemental de la Somme, Bleu Fabrique/Adèle Chignon

Avec le soutien de : la Communauté de Communes de Picardie Verte, le Conseil Départemental de l'OIse




Amok 1920 - (2020)

Création le 04/11/2020 à la Maladrerie St Lazare, Beauvais (60) avec le Théâtre du Beauvaisis, scène nationale

Une forme entre concert et théâtre
De l’Armistice à la crise de 29, Amok 1920 propose une plongée en texte et en musique au cœur des années folles.
À travers un répertoire musical qui s’étend du chant lyrique au caf’conc’, de la chanson réaliste au tango, en passant par le gospel, le jazz et le blues, Amok 1920 raconte la folie qui s’est emparée de ces années avant que les dérives de la finance et le crack boursier ne mettent brutalement fin à la fête.

Conception, écriture : Frédérique Caillon-Cristofani

Mise en scène : Gilles Ostrowsky

Arrangements : Fabrice Hélias, Benjamin Moroy, Frédérique Caillon-Cristofani

Interprètes : Frédérique Caillon-Cristofani (voix), Fabrice Hélias (contrebasse), Benjamin Moroy (guitare, glockenspiel, ambiance sonore)

Régie : Guillaume Gaudefroy

Costumes : Donate Marchand avec la collaboration d'Emmanuelle Huet

Lumières : Yann Cacciuttolo

Co production : Théâtre du Beauvaisis, scène nationale

Avec le soutien de : la Région Hauts-de-France, le Conseil Départemental de l’Oise, la Communauté de Communes de Picardie Verte, la Ville de Tergnier et le Centre Culturel François Mitterrand de Tergnier (02), le Palace, Montataire (60)

Avec l’aide de la Ville de St Pierre-lès-Elbeuf (76) et du Centre Culturel Philippe Torreton, St Pierre-lès-Elbeuf (76), le Centre Culturel Jacques Tati, Amiens (80), la Ville de Beauvais (60), la Ville de Formerie (60), l’Espace Culturel de la Pointe de Caux, Gonfreville l’Orcher (76), le CRL10, Paris 10e

Production : Bleu Fabrique / Y'a comme un lézard prod.

ADÈLE CHIGNON / INTERPRÈTES

Frédérique Caillon-Cristofani : chant

Après des débuts dans les cabarets parisiens, Frédérique Caillon-Cristofani joue la comédie et enseigne la danse avant de se consacrer à l’écriture cinématographique (Fémis 2002, Canal + département animation, lauréate du Prix Beaumarchais-SACD en 2009, du Grand Prix du Scénario Aquitaine Tout Court en 2003) et à la production de spectacle vivant. Elle créé le trio Adèle Chignon en 2014 et partage aujourd’hui sa vie entre chant, danse (ateliers en milieu carcéral), comédie et écriture (poésie, littérature jeunesse, spectacle vivant…).




Jérôme Jasmin : guitare, ukulélé, cigar-box

Bien qu’initialement bassiste de blues et de rock, Jérôme Jasmin étend sa palette sonore de la guitare manouche au ukulélé, de la classique au oud ou à la mandoline… Au sein d'ADÈLE CHIGNON, il participe à la création de Chansons d'hier et d'avant-hier, de Comme en 14 ! et Café 1900.

Fabrice Leroy : contrebasse

Après sa rencontre avec Pierre Jacquet (Bratsch), Fabrice Leroy s’engage vers un éclectisme musical qui définit son parcours artistique.
Au sein d'ADÈLE CHIGNON, il rejoint la tournée de Chansons d'hier et d'avant-hier et participe à la création de Comme en 14 ! et Café 1900.



Christophe Camier (accordéon)

Une licence de musicologie (Paris IV) en poche, Christophe Camier explore les multiples facettes de l’accordéon : bal, accordéon classique, musique improvisée…Après un passage par l’enseignement à Amiens, il rejoint différentes compagnies, formations, orchestres, spectacles (La Guinche, Trabucco, P14, Orchestre de Picardie, Batterie Fanfare de Compiègne, David Catel…) et accompagne la chanson (JF Battez, Jeudi Bleu, Virginie Cochez...).
Il rejoint ADÈLE CHIGNON en 2018 pour la création de Chansons de belle lurette puis Chansons accordéoneuses en 2020. En 2021/22, il reprend Café 1900 et dans le cadre de la résidence BRAY' ART, il participe à la création des Goualantes.





Fabrice Hélias (contrebasse)

Diplômé du conservatoire de Toulon (médaille d'or) et du Conservatoire supérieur de Genève (1er prix de classe supérieure), Fabrice Hélias consacre sa carrière professionnelle au jazz, jazz manouche et à la musique classique (Opéra de Toulon, Orchestre de la Suisse Romande, Genève, Orchestre symphonique de Lausanne). Il se produit dans les festivals de jazz en France (Jazzellerault, Salbris, Ramatuelle, Toulon, Montlouis sur Loire, Les voix du Gaou...), à l’étranger (Fano jazz festival, Italie) et Outre-Mer (Martinique Jazz festival). En 2017, il créé le Quartet jazz " Galiane " et en 2020, avec ADÈLE CHIGNON, participe à la création d'Amok 1920.





Benjamin Moroy (guitares, balafon, glockenspiel, ambiance sonore)

Musicien multi-instrumentiste, Benjamin Moroy fait son apprentissage au cours de voyages au Mali, Guinée et Burkina-Faso. Parallèlement aux concerts, il s’engage dans différents projets artistiques et pédagogiques (enseignement en écoles de musique et master class…). Il poursuit un parcours musical éclectique tout en conservant le jazz et le traditionnel mandingue comme orientation musicale de prédilection.
En 2020, il participe à la création d'Amok 1920 au sein d'ADÈLE CHIGNON









Guillaume Gaudefroy (batterie, percussions, saxophone, chœurs )

Après une formation en solfège, saxophone et batterie, il entame des études d’art de la scène et de l’écran à l’UPJV (Amiens) et expérimente différentes formes musicales, du jazz au rock, en passant par le reggae. En 2008, il co-fonde - et écrit pour - BachibouSouk, groupe de chanson française festive (plus de 500 concerts, 3 albums studio et un live). En 2009, il co-fonde Y’A COMME UN LÉZARD PRODUCTION. Passionné de son, il travaille également comme technicien en live et en studio. En 2017, avec Thomas Robles et Vincent Doulé, il crée Les Crieurs de Toit, une musique festive au service d’une écriture incisive, drôle et engagée.
Il rejoint ADÈLE CHIGNON en 2020 pour la création d'Amok 1920 et en 2021/22, dans le cadre de la résidence BRAY' ART, participe à la création de Yéyé VS St Germain-des-prés.





Thomas Robles (mandoline, basse, guitares, choeurs)

Bercé au Rock’n’Roll et aux sonorités latines, Thomas Roblès explore des horizons musicaux éclectiques : le Metal (ISeeMayaSoul, The Fucking Tractors, Down Trigger…) le Rock Indé (SWO, Take Off) le Post Rock (Red Fire Ants) les musiques traditionnelles espagnoles et portugaises, les Musiques Latines (Azuca’ Moreno, Pepe SansChaise..) ou encore le Jazz (My Serenade)… Après sa rencontre avec l’artiste Guadeloupéen Séchou, il démarre l’écriture de chansons et aiguise sa plume pour offrir une critique amusée de nos sociétés. En 2017, forts d’une complicité humaine et musicale avec Vincent Doulé et Guillaume Gaudefroy, ensemble, ils créent Les Crieurs de Toit.
En 2021, il rejoint ADÈLE CHIGNON pour la création de Yéyé VS St Germain des prés.





Vincent Doulé (piano, accordéon, guitare, basse, chœurs)

Fils de musicien, il débute l’accordéon à 10 ans et après une formation de guitariste démarre l’aventure de la scène dès 15ans. Il s’investit au sein de plusieurs groupes (Sharks, SWO, La Mauvaise Foi) et enregistre un premier disque avec La Mauvaise Foi dans les studios de Y’A COMME UN LÉZARD PROD fin 2017. Il rejoint l’équipe de Y’A COMME UN LÉZARD pour participer à l‘aventure des Crieurs de Toit.
En 2021, il rejoint ADÈLE CHIGNON pour la création de Yéyé VS St Germain des prés.




INFLUENCES

Le Chat Noir, La Commune de Paris, Louise Michel, Nana, Adèle Blancsec, Yvette Guilbert, Louise Brooke et Edna Purviance, Rosa la Rouge de Toulouse-Lautrec, Gustave Courbet, Egon Schiele, Mémoires d’un amnésique d’Erik Satie, Jehan Rictus, Alphonse Allais, Aristide Bruant, Marie Dubas, la terrasse cité Véron, Pierre Carré aux Noctambules de la place Pigalle, le Vieux Belleville, Marcel Caillon, Certains l’aiment chaud, Cabaret de Bob Fosse, le Vésuve, le carpe diem napolitain, Dario Fo, le calvados d’Houssoye-le-Farcy, la plage de Sauveterre, tout Pasolini, Fellag, Brassens, Stéphane Hessel, Pina Bausch, et Fréhel dans Pépé le Moko…